MORT FŒTALE IN UTERO
Cours

Pathogénie - Conséquences

La mort du foetus est l'aboutissement d'une maladie ou d'un désordre fonctionnel maternel, en général progressif et qui n'éveille pas immédiatement la contractilité de l'utérus, d'où la rétention.

La rétention correspond à la période qui s'étend de la date de la MFIU jusqu'à l'expulsion. En fait on parle de rétention qu'après 48h a partir de la date de la mort fœtale.

Les manifestations de la rétention sont :

Après le 3éme jour de la mort, commence la macération par le soulèvement épidermique: il siège d'abord sur les pieds, au sacrum, membres inf., l'abdomen puis gagne les membres sup. enfin la face. Une sérosité décolle l'épiderme, le sang s'hémolyse, le derme mis à nu s'infiltre d'hémoglobine et devient violacé.

Les viscères subissent à leur tour la macération, le corps devient mou comme du caoutchouc, le thorax s'affaisse, les os du crâne se chevauchent.

Le placenta s'oedématie, devient grisâtre, les membranes sont livides, le cordon est infiltré et rougeâtre, le liquide amniotique épais de couleur brun, les villosités s'altèrent mais moins que les tissus foetaux, elles continuent à vivre un certain temps d'une vie propre.

Sur le plan biologique, l'oeuf peut libérer de la thromboplastine activée, entraînant progressivement un état de CIVD avec fibrinolyse réactionnelle. Ces troubles s'observent dans les rétentions supérieures à 4 semaines.

Les étiologiesPathogénie - Conséquences
Accueil Dr Amouri Habib, Dr Mathlouth N, Pr Ag Guermazi. M - Service de gynécologie obstétrique de Sfax Réalisé avec SCENARI