LES KYSTES OVARIENS
Cours

Moyens

Chirurgie

Kystéctomie(en suivant le plan de clivage naturel entre le kyste et l'ovaire sain), ovariectomie, annexectomie.

Le traitement de cancer doit être complet.

  • Traitement coeliochirurgical : indiqué en dehors de la suspicion préopératoire de la malignité. L'extraction de la pièce ne doit pas se faire directement à travers la paroi abdominale, mais protégée à l'intérieur d'un sac d'extraction endoscopique.

    En cas de rupture accidentelle d'un kyste dérmoïde ou d'un kyste mucineux un lavage péritonéal abondant doit réalisé.

  • Laparotomie en cas de contre indication à la coelioscopie (d'ordre général [tares cardiorespiratoires] ou local [suspission de malignité, abdomen multiopéré]). Lorsqu'on suspecte la malignité, la voie d'abord sera par incision médiane sous ombilicale.

Abstention thérapeutique

Avec contrôle ultérieur pendant les prochaines menstruations ou après 3 mois pour évaluer l'évolution du kyste. On peut s'aider éventuellement d'un blocage de l'ovulation par une pilule EP combinée.

Ponction écho guidée

Le geste consiste en l'aspiration du contenu du kyste grâce à une ponction échoguidée. Il permet de faire une cytologie sur le contenu du kyste et un dosage du CA 125 et de l'oestradiol dans le liquide du kyste.

Un rapport oestradiol / CA 125 très largement supérieur à 1 est en faveur d'un kyste fonctionnel persistant ; un rapport oestradiol / CA 125 très inférieur à 1 est en faveur d'un kyste organique.

Il faut prévenir les patientes de deux risques : méconnaître un cancer (inférieur à 1 %), une récidive du kyste (20 % environ) qui nécessite alors une reprise chirurgicale.

autres traitements adjuvants

polychimiothérapie en cas de malignité les analogues de la GnRH en cas d'endométriose.

Indications

  • Aspect échographique évocateur d'un kyste fonctionnel :

    • Abstinence thérapeutique +/- pilule EP combinée puis contrôle ultérieur

    • Ponction échoguidée : kyste < 5 cm, âge < 40 ans.

  • Aspect évocateur d'un kyste organique bénin: tout kyste organique doit être analyser histologiquement

    Avant d'opérer il faut vérifier que la « tumeur ovarienne » persiste plus de 3 mois afin d'affirmer son organicité. On complètera le bilan par une échographie de deuxième intention avant de proposer le traitement du kyste.

    • Kystectomie ---> chez les femmes non ménopausées,

    • Ovariectomie ou annexectomie ---> chez les femmes ménopausées ou en cas de kystes volumineux (> 80 mm de diamètre car l'exérèse du kyste laisserait trop peu de parenchyme ovarien sain).

  • Suspicion préopératoire de malignité : Une laparotomie sera alors réalisée pour confirmer le diagnostic, faire la stadification et le traitement.

    En cas de doute en per opératoire il faut demander un examen extemporané La pièce opératoire doit être adressée pour examen anatomopathologique.

  • kyste endométriosique : kystectomie ou ovariectomie et traitement des autres foyers d'endométriose. En cas de récidive : ponction échoguidée.

ConclusionPrincipes
AccueilRéalisé avec SCENARI